Benoît PAIRE

Nationalité : France 

Date et lieu de naissance : 8 mai 1989, à Avignon (France).

Age : 33 ans.

Taille : 1,96 m

Prise de raquette : Droitier, revers à deux mains.

Style de jeu adapté à toutes les surfaces.

Forces et faiblesses :

Revers

Un excellent revers capable d’accélérer le jeu et mettre en difficulté les meilleurs joueurs. C’est sans doute son meilleur coup, à tel point qu’il fait souvent des décalages pour prendre la balle de revers (ce qui est assez rare sur le circuit).


Premier service

Ses premières balles sont très performantes. Il est souvent à plus de 75 % de points gagnés dessus. C’est un source de points gratuits.


Style de jeu

Il a un très bon touché de balle et dispose d’un panel de coups très évolué. De plus, il prend beaucoup de risques pour jouer un jeu offensif. Lorsqu’il est dans un bon jour, il peut être inarrêtable.


Retour de service

Il a des qualités non négligeables en retour de service. Il gagne régulièrement plus de 30 % de points sur les premiers services de ses adversaires, et il flirte avec la barre des 50 % de points gagnés sur les seconds. Néanmoins, il lui arrive de prendre beaucoup trop de risque en retour et cela se termine trop régulièrement en fautes directes.

Coup droit

Son coup droit manque de puissance. Il craque souvent lorsque ses adversaires l’agressent de ce côté.


Second service

Ses secondes balles ne sont pas assez efficaces. Il gagne rarement plus de 50 % de points dessus. De plus, il a tendance à faire un nombre important de doubles fautes lorsqu’il doit faire face à la pression.


Mental

Il est excellent dans le pétage de plombs. Benoît Paire a du mal à contrôler ses émotions, et cela joue souvent contre lui. C’est un joueur très imprévisible et irrégulier dans ses résultats. Docteur Jekyll et M. Hyde.

Faits marquants :

  • 2007 : Début de sa carrière professionnelle.
  • 2011 : Entrée dans le Top 100.
  • 2012 : Entrée dans le Top 50.
  • 2013 : Première demi-finale en Masters 1000 (Rome, terre battue). Entrée dans le Top 30.
  • 2014 : Saison gâchée par des blessures. Sortie du Top 100.
  • 2015 : Premier titre ATP 250 (Bastad, terre battue). Retour dans le Top 100 et entrée dans le Top 20.
  • 2016 : Saison très décevante et exclusion de l’équipe de France lors des Jeux Olympiques de Rio.
  • 2018 : Première sélection en Coupe Davis.
  • 2019 : Victoire à l’ATP 250 de Lyon (terre battue).
  • 2020 : Finaliste à l’ATP 250 d’Auckland (dur extérieur).
  • 2021 : 1/4 de finale au Masters 1000 de Cincinnati. Il termine la saison à la 46e place.
  • 2022 : Sortie du Top 50.